ANNOUNCEMENTS

SEMAINE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE CITOYENNE

Charles Vidjann... | July 06, 2017
Photo Credit:

PROJET SEMAINE JEUNESSE CITOYENNE

3 au 12 août 2017

Six villes du Bénin

 

 RESUME EXECUTIF

S’inscrivant dans le cadre de la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) 2017, le Projet Semaine du Volontariat et de la Jeunesse Citoyenne vise à sensibiliser et à mobiliser la jeunesse autour des actions de haute portée républicaine pendant la période des grandes vacances. Les grands chantiers prioritaires pour le développement du Bénin tels que déclinés dans le PAG 2016-2021 requièrent une implication de la couche juvénile en tant qu’agents de changement et en tant que bénéficiaires directs. Les grandes vacances seront donc utilisées pour susciter l’engagement passionné et continu chez les jeunes et pour apporter à ces derniers le sens de la reconnaissance d’avoir et de pouvoir servir une cause noble. Des  phases de sensibilisation des jeunes à la participation citoyenne sont tenues dans chacune des quatre villes ciblées avec comme support le livre éducatif  ‘Jeune, Accoure, toi aussi, Bâtisseur du Présent’. Une action communautaire est organisée et tous les participants y prennent part. Dans le but de pérenniser  le projet, les Corps Communal des Jeunes Volontaires pour le Développement (CCJVD) constitués par l’OBSVJ au niveau de chaque ville ciblée prendront part active à l’événement. Leurs volontaires, au service de leurs villes à travers leurs Mairies, seront outillés pour continuer les actions de sensibilisation et initier périodiquement des projets communautaires avec d’autres associations de jeunesse. Le dispositif de suivi, d’encadrement et de renforcement des CCJVD mis en place par l’OBSVJ sera exploité par FORAM Initiatives et France Volontaires pour décerner le Trophée Ville Citoyenne aux meilleurs engagements et performances à fort impact des CCJVD.

Davantage de jeunes seront sensibilisés au volontariat et entreront en actions par la réalisation d’activités d’utilité publique telles que l’assainissement de places publiques, la mise en terre d’arbres, campagne de don de sang, etc.  

Enfin, pour pérenniser le projet, le ‘’Trophée Ville Citoyenne’’ sera décerné au CCJVD actif après une année d’activités notoires.  

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Programme d’action mondial pour la jeunesse joue aujourd’hui un rôle de premier plan dans le domaine de la jeunesse. Il consiste essentiellement en des mesures visant à renforcer les capacités nationales en la matière et à accroître, sur le plan de la qualité comme de la quantité, les occasions offertes aux jeunes de participer pleinement à la vie sociale, de façon tangible et constructive.

Adopté par l’Assemblée Générale de l’ONU à l’occasion du dixième anniversaire de la JIJ, ce programme définit un cadre d’action et des lignes directrices pour les activités menées aux niveaux national et international afin d’améliorer le sort des jeunes. Quinze (15) domaines d'activité prioritaires sont ainsi définis.

Cette année, des concertations menées par des jeunes permettent de centrer la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) 2017 au Bénin sur l’appropriation du Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021 par les jeunes. L’accent sera mis sur le rôle de premier plan des jeunes pour assurer l'élimination de la pauvreté et la réalisation du développement durable.

 

POURQUOI ASSOCIER LA JIJ ET LA CITOYENNETE

Face aux nombreux défis auquel le monde est face, les Nations Unies s’est fixé en l’an 2000 comme ambition de transformer le monde à l’horizon 2015. Réduire l’extrême pauvreté, la faim et la mortalité infantile ; promouvoir l’égalité des sexes, l’accès à l’éducation et un environnement humain durable ; lutter contre les maladies, construire un partenariat mondial pour le développement étaient les huit (08) objectifs fixés. A cet effet, plusieurs actions sont entreprises pour atteindre cet objectif, et la jeunesse, victime de cette pauvreté quant à elle s’arme à trouver des voies et moyens pour faire face aux lendemains incertains. En attendant, loin de se tourner les pouces, un nouveau modèle de programme humanitaire émerge : le volontariat. Le XXIème siècle a ainsi commencé sous le signe du bénévolat et du volontariat avec l’Année internationale du bénévolat/volontariat (traduction de volunteering) en 2001.

L’Etat béninois conscient que la Jeunesse de sa population constitue sa plus grande richesse, s’est engagé, dans le préambule de la loi n°91-007 du 25 février 1991 portant Charte de la Jeunesse en République du Bénin, à réserver aux jeunes une place de choix dans le processus de développement national.  Il a été organisé un séminaire national de réflexion sur le volontariat les 17 et 18 septembre 2009. Aux sorties de ce séminaire, il a été recommandé l’institution d’un organe dénommé « Corps National de Jeunes Volontaires pour le Développement » (CNJVD).

L’institution de cet organe participe du respect des dispositions de la Charte Africaine de la Jeunesse mais aussi et surtout de la nécessité pour l’Etat béninois de se conformer à une décision des Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’Assemblée Générale de l’Union Africaine (UA) tenue en janvier 2010, instituant le Corps des Jeunes Volontaires de l’Union Africaine (CJV-UA), avec la recommandation pour les Etats partie de disposer de cet organe à l’échelle nationale.

Le 31 décembre 2010, cet organe a été institué par décret N°666.
La gestion de cet organe a été confiée à l’Office Béninois des Services de Volontariat des Jeunes (OBSVJ) institué quant à lui par décret N°667 et placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

Curieusement, le terme de volontariat est revenu en force, notamment en 2015 au moment où le monde entier faisait le bilan des OMD en vue de la mise en route des Objectifs du Développement Durable (ODD) décliné en dix-sept objectifs pour transformer notre monde en 2030. Les bénévoles/volontaires ne sont plus perçus comme des « tueurs d’emplois » (job-killers) mais comme des alternatives indispensables pour que perdurent les structures associatives sans lesquelles il serait difficile d’atteindre les ODD. Une réalité pourtant ancienne est apparue : plus de 80% des associations fonctionnent uniquement avec des bénévoles et/ou volontaires. 

L’Agenda du Nouveau Départ pour le quinquennat couvrant la période de 2016 à 2021 place le ‘Béninois Citoyen, Confiant et Compétent’ au service de la nation. Cette relance de la gouvernance appel à considérer la gestion du bénévolat et du volontariat avec un œil neuf. Reconnus comme un véritable phénomène de société, le bénévolat et le volontariat sont devenus une dimension incontournable de toutes les politiques publiques menées par les élus locaux, les fonctionnaires ou les services déconcentrés de l’Etat. Il était déjà un facteur essentiel, originel, du monde associatif qui par essence est dirigé par des bénévoles.

Dans le respect des valeurs du Développement Durable, le Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable mène une politique environnementale qui vise à préserver le patrimoine naturel et historique du Bénin en faisant le choix d’une urbanisation maitrisée. Constituer et préserver un environnement naturel agréable requiert une volonté forte. Penser la ville sur le long terme, c’est à quoi s’applique le Bénin en multipliant les actions et les partenariats pour établir et entretenir un cadre de vie de qualité.
En aménageant des espaces et en participant à des projets de plus grande envergure, le Bénin fait des trois piliers du développement durable (environnemental, économique et social) une des priorités de son agenda.

Or l’absence de citoyenneté, la dégradation de nos valeurs se poursuivent aujourd’hui continuellement dans le rang des jeunes. Le présent projet vise donc à intensifier la citoyenneté et le civisme en milieu jeune par des actions d’animation et de formation, pour accroître leur engagement dans la dynamique du Gouvernement actuel. Par ailleurs, le projet participe de la solidarité nationale et renforce l’adhésion des jeunes aux valeurs fondatrices de la République.

CHAPITRE 1: LE PROJET  PROPOSE

I-OBJECTIFS

  • OBJECTIF GENERAL

Renforcer l’éducation citoyenne  pour une forte contribution des jeunes à l’atteinte des ODD.

  • OBJECTIFS SPECIFIQUES

A travers ce projet, les organisateurs entendent :

  • Vulgariser auprès de la jeunesse les textes et lois qui régissent le volontariat,
  • Susciter l’implication des jeunes dans les ODD,
  • Permettre aux associations de jeunesse de mobiliser davantage de volontaires,
  • Maintenir les jeunes engagés de façon continue dans des actions constructives à travers les Corps Communaux des Jeunes Volontaires pour le Développement,
  • Faire prendre conscience aux Mairies de l’importance d’impliquer la jeunesse dans le processus de développement communal.

 

  • RESULTATS  ATTENDUS

 

  • Les textes et lois qui régissent le volontariat sont vulgarisés auprès de la couche scolarisée,
  • L’implication des jeunes dans les ODD est suscitée,
  • Les associations de jeunesse ont mobilisé davantage de volontaires,
  • Les jeunes sont maintenus engagés de façon continue dans des actions constructives à travers les Corps Communaux des Jeunes Volontaires pour le Développement sont lancés,
  • Les Mairies ont pris conscience de l’importance d’impliquer la jeunesse dans le processus de développement communal.

 

Le thème du projet est: «Vers une Education citoyenne qui préserve l’Environnement et augmente les opportunités d’Emplois».  

Le projet est prévu pour toucher les jeunes de 15 à 35 ans dans quatre (04) villes du Bénin. Il sera organisé des sensibilisations, des formations et des chantiers etc.

Ce projet va éveiller chez les jeunes la culture de la construction citoyenne, de la paix et de la cohésion sociale, développer en eux le goût des travaux d’intérêt collectif et renforcer la participation citoyenne. Le patriotisme chez les jeunes, la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, le rôle de la jeunesse dans la construction citoyenne  à travers le brassage interculturel sont aussi des objectifs assignés.

Les activités porteront aussi sur l’information et la sensibilisation des jeunes sur la construction Citoyenne, la lutte contre la corruption et la délinquance financière, l’éducation, la culture, l’enseignement de l’esprit patriotique chez les jeunes, la citoyenneté et la santé de la reproduction.

Les activités seront appuyées par la vulgarisation du livre d’appui à l’implication des jeunes dans les ODD intitulé ‘Jeune, Accoure, toi aussi, Bâtisseur du Bénin’. 6.000 copies seront distribuées lors du projet.

Enfin, il sera institué le Corps Communal des Jeunes Volontaires pour le Développement (CCJVD) pour donner l’occasion aux jeunes sensibilisés et désormais engagés d’être en actions continues.  Les Mairies ne s’impliquant pratiquement pas dans les activités de jeunesse d’une part et d’autre part, ne disposant pas d’un creuset qui permette aux jeunes de leur commune d’initier des activités communautaires, le CCJVD en servira d’élément déclencheur. Afin de décerner ‘’Le Trophée Ville Citoyenne’’ au CCJVD méritant, le degré d’implication de la Mairie sera un critère d’évaluation.

 

  • PERENISATION & INNOVATION

Le projet sera édité chaque année. Les Corps Communal des Jeunes Volontaires pour le Développement (CCJVD) installés dans chacune des villes ciblées initieront des actions par au bénéfice de leurs communautés. Aussi, chaque CCJVD sera-t-il motivé à continuer dans ce sens positif afin de pouvoir s’attirer ‘’Le Trophée Ville Citoyenne’’ qui sera décerné au meilleur CCJVD lors de chaque célébration de la JIJ. Ces mesures s’inscrivent dans la dynamique de FORAM Initiatives qui entend, à compter de cette édition de la JIJ, faire remarquer la force agissante de la jeunesse.

 

  • ACTIVITES

 

  1. Lancement officiel : Prévu pour se tenir à Cotonou, cette activité a pour objectif principal de lancer la ressource éducative et d’implication des jeunes dans les ODD intitulé : ‘’Jeune accoure toi aussi, bâtisseur du Présent’’. Pour l’occasion, il rassemblera les autorités du Ministère des Sports, Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable, l’OBSVJ dont le Directeur est le Préfacier, les représentations des organismes internationaux au Bénin, les structures du volontariat, les associations de jeunesse et la jeunesse toute entière. Il permettra d’expliquer le projet au public et d’ouvrir les activités.
  2. Vulgarisation des ODD: Les axes du PAG se rapportant à l’environnement et aux ODD seront présentés et expliqués aux jeunes dans chacune des villes du projet. Cette activité est importante car les ambitions du Ministère des ODD visent un cadre sain pour tous et prévoient les villes dans le long terme. Les jeunes étant les générations à bénéficier de ces prévisions doivent se sentir impliqués et incités à y travailler.
  3. Sensibilisation des Jeunes au Volontariat, à l’Ecocitoyenneté et aux ODD : Cette activité va se tenir successivement dans chacune des quatre (04) villes. Elle permettra de présenter le volontariat comme un engagement non négociable et dont l’accomplissement non seulement épanoui mais aussi participe du développement de l’individu. A travers la vulgarisation des textes et lois et aussi des 17 objectifs des ODD, les jeunes auront pris conscience de leur rôle en tant que les véritables agents de changement.
  4. Le Chantiers : En dehors des ateliers de sensibilisation, les jeunes participeront aux chantiers: salubrité, assistance à un orphelinat de la communauté, réfection de tables et bancs dans des écoles, don de sang, secourisme, jeu éducatif SANS Tabou, etc.
  5. Foire des Associations de jeunesse : Les associations et ONGs de jeunesse dans différents secteurs d’activités feront connaître leurs actions aux jeunes. Sur leurs stands, elles pourront intéresser les jeunes à leurs activités et susciter l’adhésion d’autres volontaires.
  6. Célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse : C’est la dernière journée de la Semaine Jeunesse Citoyenne. FORAM Initiatives mettra en évidence le rôle de la jeunesse dans le développement communal et sollicitera l’implication des Mairies dans l’encadrement et l’appui aux CCJVD. En effet, un plaidoyer sera introduit auprès de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) pour l’effectivité de ce Partenariat Public-Public et Public-Privé.  
charles vidjannagni
Community Development Center in 2009 where he has provided more than 50.000 youth with practical skills and resources they need to succeed in their... About the Author